les-frenchies

Just another WordPress site

Le groupe de rap mythique : 3ème Œil

“Nous nous considérons comme des journalistes ou encore comme un groupe de terrain qui a pour seule mission de relater la réalité de ce qui se passe chez nous”

Aujourd’hui, je décide de te faire un article sur un groupe de rap qu’un de mes profs affectionne particulièrement. Je vais d’abord t’expliquer leur histoire, je te préciserai pourquoi ce nom « assez étrange » et enfin je te donnerai les titres les plus connus. Je te met un lien plus bas dans l’article pour que tu puisses écouter leur style de musique.

Leur histoire

3e Œil est un groupe de hip-hop français, né à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Le groupe est composé de Boss One et Jo Popo aka Mombi (pour le chant) et leur deux DJ Ralph et Bomb. 

Boss One et Mombi sortent de Félix Pyat, cité délabrée de Marseille Nord à la mauvaise réputation. Ils ont grandi dans le même environnement ignoble. L’un et l’autre croient au message que diffuse le hip hop et ils veulent témoigner. Ils s’illustrent d’abord lors de fêtes et plateaux libres où s’affrontent des jeunes encore inconnus.

Ils posent aussi leurs styles sur la BO de « Taxi ». Leur talent éclate au grand jour lors du « L’école du micro d’argent Tour » où ils assurent les premières parties.  S’ensuit une signature sur le label d’IAM « Côté Obscur ». Leur premier album, « Hier, aujourd’hui, demain » voit le jour en 99. Le groupe marseillais se fait un nom et devient une référence dans le milieu rap.

L’origine du nom

Le chiffre « 3 » accolé à l’œil symbolise avant tout leur besoin de témoigner. De la violence de la rue d’où ils viennent, des quartiers Nord de Marseille où ils ont longtemps connu un douloureux quotidien. De leur communauté d’origine qui est installée à Marseille depuis plus de quarante ans. Ils veulent dans leur album raconter la vrai vie à laquelle les personnes sont confrontées. 

Les textes de leur premier album, intitulé « Hier, aujourd’hui, demain », ne laissent aucun doute. Les mots sont rudes : « L’Elysée suit de près la montée de la violence dans les cités, qu’est-ce qu’il font pour nous? C’est pas aujourd’hui qu’il faut se réveiller, mais mieux vaut tard que jamais / la nuit tombée on compte nos morts assassinés par polizeï ».

Leur succès

À l’époque en 1999, signé chez Côté Obscur, le label d’IAM, qui les propulse sur le devant de la scène. Vendu à 160 000 exemplaires, les titres « Hymne à la racaille », « La Boomba » ou encore « Eldorado » font irréversiblement partie des essentiels du rap français.

2002, leur premier album est disque d’or, les revoilà avec la suite « Avec le coeur ou rien », album enrichi des influences des différents compositeurs qui y ont collaboré. Typiquement marseillais, toujours virulent et en prise directe avec la réalité de leur ville. Extrait de “Hymne”, le titre qui ouvre l’album.

Des classiques, ils en ont en réserve, ce sont eux les anciens. Surtout quand l’album qui a fondé leur mythe fête ses 20 ans en 2018. À cette période, ils reviennent parés sur une scène marseillaise. Les deux compères sont présents avec de nouveaux titres après avoir tourné depuis environ un an en France et à l’étranger

J’espère que tu as apprécié l’article, à la semaine prochaine

xoxo

Les frenchies

célia kelmanowitz

Un commentaire sur “Le groupe de rap mythique : 3ème Œil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page